22 août 2019

Ma nouvelle vie, 3 ans après

Il y a 3 ans je visitais avec ma mère une flopée d'appartements où traîner ma solitude et mon chat loin de Paris et de mon ex. Bon à seulement 25km en fait, mais c'était suffisant pour avoir l'impression de démarrer une nouvelle vie.

Fig 1. En vrai la mienne je l'avais juste enfermé sous la baignoire en recollant une dalle de carrelage
3 ans plus tard, j'emménage à nouveau sur Paris, en plein cœur de mon quartier préféré et non loin de mon ancien appartement. Comme notre retour est l'affaire de seulement quelques mois, on a pris un grand studio déjà meublé à deux avec mon copain, et on a passé une première nuit cosy dans notre nouveau cocon.

Aujourd'hui il est reparti chez ses grands parents, et je dois admettre que décidément même après tout ce temps, je hais toujours autant la solitude. J'en profite donc pour donner quelques nouvelles par ici.
Fig 2. I'm back baby
Je rentre donc de près d'un an de voyage autour du monde. C'est tellement fou que je réalise pas bien encore ni que je suis partie si longtemps, ni que je suis revenue.
Je suis partie avec mon mec, et même si ça a pas été tout beau tout rose tous les jours, on a quand même bien fait la paire. On a eu tellement de fous rires, vécu des moments intenses, mangé des plats délicieux, découvert d'endroits magnifiques, discuté pendant des heures et des heures...

On s'est pris la tête quelques fois mais on a finalement rapidement trouvé comment désamorcer les conflits. Depuis qu'on est rentrés et qu'on a arrêté la fusion H24 on est bizarrement devenus encore plus proches.

L'impression qu'on partage un magnifique secret tous les deux. Le voyage est encore frais et tout nous rappelle à lui, un mot, une chanson, une allusion, souvent on a juste à se regarder pour comprendre. 

En partant j'avais un peu peur que ce voyage ne nous éloigne, qu'on se rende compte qu'on était trop différents, que l'on n'aurait peut être plus rien à se dire. Au final cette aventure, m'aura tellement appris sur lui, sur notre couple, mais surtout (et je ne m'y attendais pas) sur moi.

Fig 3. On est plutôt BG de dos en Thaïlande

A force de pratiquer la communication non violente et de parler d'abord de son ressenti, de justifier ses sentiments, ben on s'auto-analyse beaucoup. J'ai compris beaucoup de chose sur moi-même, sur ce qui me faisait vriller, sur pourquoi certains sujets étaient sensibles. Voyager en couple c'est peut être une bonne thérapie finalement.

Ce qui est sûr c'est qu'à défaut d'être une épreuve pour le duo que l'on forme, ce n'en est pas moins un bon test. Hier on a ramené nos affaires dans notre tout premier appartement, et ça m'a juste semblé aussi naturel que lorsque l'on débarquait dans une nouvelle chambre d'hostel. Peut être que je me plante littéralement et que dans 3 mois on se séparera brutalement en réalisant qu'on n'est pas fait pour partager nos quotidiens.

Fig 4. Notre couple a même survécu à ma coupe garçonne
Mais franchement même si tout ça sortait de l'ordinaire, entre les mes gastros de l'enfer dans les endroits les plus incongrus du globe, les centaines et centaines de kilomètres à pied avec nos gros sacs de rando, les heures et nuits dans les bus douteux, les nuits trop courtes et les transits trop longs, j'ai l'impression qu'on a quand même une bonne base solide sur laquelle s'appuyer maintenant.

On verra si notre couple survit aux prochaines étapes, mais je suis juste tellement confiante. Je le répète souvent quand on me questionne sur mon ancienne relation et la rupture qui s'en est suivi, mais jamais quand mon ex m'a quitté je n'aurais pensé ressentir de sentiments si forts à nouveau.

Avec mon copain, nos débuts ont été tous doux. C'était pas le gros raz de marée qui renverse tout, on s'est rencontrés à la fin de l'hiver et on a passé un joli printemps ensemble. On a tout de suite accroché, rigolé toute la journée, discuté toute la nuit, et notre attachement s'est installé tranquillement.

Après notre été et premier road trip ensemble, j'avais l'impression qu'on avait franchi un cap. Aujourd'hui j'ai l'impression qu'on est mariés depuis 15 ans tellement on se connait par cœur. Je pensais pas retrouver un jour un tel niveau d'intimité avec quelqu'un.

Je dois revoir mon ex bientôt pour lui raconter mon périple. Je suis contente d'avoir pu le garder dans ma vie, qu'on ait pu bâtir une nouvelle relation amicale. Je n'ai plus aucun regret, je sais qu'on était allés au bout de ce qu'on pouvait construire ensemble, et avec le recul je suis tellement heureuse de franchir ces nouvelles étapes avec un autre que lui. J'aurais jamais pu imaginer ça il y'a 3 ans.

On verra dans 10 ans si celui là était le bon (ou pas!). 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Dernières humeurs

Vous en voulez plus ?