20 septembre 2016

Lecteurs du soir, bonsoir !

Fig 1. Ceci n'est pas une idée
Alors aujourd'hui j'avais prévu d'écrire des articles ultra profonds sur l'ambivalence du sentiment amoureux ou sur l'interprétation que l'on peut faire de nos rêves et de ceux des autres (mhhhh)...

Mais en fait ce soir mon cerveau c'est tellement de la guimauve à la violette que je suis incapable d'aligner trois idées sans qu'une pensée puérile à l'eau de rose vienne contrarier mes projets. Faisons avec.

Du coup maintenant j'hésite entre pondre un texte chiant et cucu, ne rien écrire du tout, et faire des cartons (fin la troisième option n'en est pas vraiment une... #procrastination).


J'en suis à un tel niveau de glandage aujourd'hui que je n'ai toujours pas éteint le dvd que j'ai terminé vers 18h et dont la musique d'ambiance du menu principal tourne maintenant en boucle depuis plus de 4h (sachant que le morceau dure environ 45 secondes, dans combien d'écoutes vais-je finir par balancer ma théière pour exploser les baffles hifi?).

Fig 2. Le divorce des Brangelina à côté c'est de la gnognotte
Hier je me suis pris la tête avec mon ex qui a décidément du mal à comprendre qu'une rupture c'est pas à la carte et qu'il ne peut pas un jour disparaître en disant adieu à 9 ans et demi de couple, et le lendemain exiger que je lui rende 8000 services (non non je suis pas du tout marseillaise ou aigre comme meuf rassurez vous).

Comme on est néanmoins de grands adultes responsables tout ça s'est terminé par une discussion franche sur le pas de la porte où on a préféré débattre sur la distribution de la vaisselle plutôt que de s'envoyer les dîtes assiettes sur la tronche (on y arrive finalement !).

J-5 avant le déménagement donc. J'en suis toujours au degré 0 du désencombrement. Je désespère mes amies (fin surtout une mais elle me fait tellement culpabiliser que j'ai l'impression que la terre entière m'en veut... notons quand même que malgré tous ses efforts je n'avance toujours pas ^^). J'ai finalement abandonné l'idée de me faire un lit en palette (toujours ce gros problème de flémingite aïgue) et j'ai préféré commandé le futon le plus confortable du monde (#litàADT).

Fig 3. "Raphaël a l'air d'un ange mais c'est un diable de l'amour"

Aujourd'hui j'ai été très sage, mon amant adolescent et moi-même avons pris le bus ensemble pour la première fois (oh dis donc vous !), nous sommes allés déjeuner plus radins-plus malins dans un restaurant argentin grâce à l'opération tous au restaurant (non non c'est pas avec mes trois lecteurs que j'ai droit à des articles sponsorisés, c'est juste LE bon plan des deux semaines !), avons testé des matelas pendant 1 heure en tout bien tout honneur, puis nous sommes rentrés boire un thé devant le meilleur pixar de tous les temps avant de nous quitter gentiment.

Fig 4. Moi quand on me parle de cartons !

C'est tellement la belle vie de pas bosser et de papillonner toute la journée....


Bon je vais quand même essayer de faire 1 ou 2 cartons pour me donner bonne conscience !


Des bises à tous :)



1 commentaires:

Adèle a dit…

Au moins, tu as un lit !
Allez, au boulot, une fois que c'est fait, c'est fait (merci captain obvious !^^)

Enregistrer un commentaire

Dernières humeurs

Vous en voulez plus ?